Le manoir Bélanger
démoli en 1914


Le roi Louis XIV voulut honorer pour ses services rendus de simples roturiers comme François Bélanger, en leur attribuant une concession seigneuriale. Le 1er juillet 1677, le comte de Buade, Frontenac, gouverneur de la Nouvelle-France et l'Intendant Duchesneau ont concédé à François Bélanger la seigneurie de Bonsecours à l'Islet. Le seigneur devait établir des colons sur ses terrains subdivisés, moyennant paiement d'une rente (cens). De plus, le seigneur mettait à la disposition des fermiers un moulin banal, le terrain nécessaire pour l'érection de l'église, du cimetière et du presbytère.


Laurent, le dernier seigneur, est né l'année même où le manoir a été démoli. Il habite présentement la maison qui a remplacé le manoir. Sa ferme couvre le territoire de l'ancienne seigneurie.





Retour à François Bélanger