Les Guyon, Dion et Yon

L'ancêtre Jean Guyon est né au mois de septembre 1592, (voir extrait de baptême) à Tourouvre, dans le Perche, du mariage de Jacques et de Marie Huet. À sa naissance, il a déjà au moins une sœur. Marie, baptisée en 1588. Selon madame Pierre Montagne, généalogiste, cette famille n'est pas de souche percheronne ce qui n'empêche pas Jacques Guyon de s'imposer comme citoyen de qualité. Si le père n'est pas instruit, il voit à la formation ainsi qu'à l'instruction de son fils qui sera maçon.

Débutent alors des années où le travail ne manque pas et qui permettent à Guyon de s'établir. On le voit, en 1614, consentant un prêt à Pantaléon Bigot et l'année suivante, le 12 juin, à Mortagne, épousant Mathurine Robin. La jeune femme vit alors à Mortagne mais on ne connaît malheureusement ni l'identité de ses parents, ni la date de sa naissance.

Pour le couple, l'avenir se dessine d'abord à Mortagne. C'est là, dans une maison de la paroisse Saint-Jean, que naissent Barbe, en 1617, Jean en 1619, Simon en 1621, et deux filles prénommées Marie, l'une née en 1624 (qui a épousé François Bélanger le 12 juillet 1637) et l'autre née trois ans plus tard. Cette dernière ne dépassera pas l'âge de 10 ans. Le métier de Guyon l'amène à travailler à Tourouvre comme à Mortagne.

En 1623, Jean Guyon, Mathurine Robin et leurs enfants quittent Mortagne pour Notre-Dame de Tourouvre. Ils emménagent dans une maison "comprenant deux chambres basses avec une chambre haute et une petite étude au-dessus des chambres basses, et un grenier sur chambre haute, caves dessous, bûcher et cour devant la maison." Là naîtront Claude en 1629, Denise en 1630 et Michel en 1634. Un neuvième enfant, François, futur sieur Des Prés, est à ajouter à la famille car, même si son origine a plusieurs fois été contestée, il est, à diverses reprises, décrit comme étant fils ou frère des Guyon canadiens. François (Guyon) serait né au Canada, après 1634.

En 1634, chambardement chez les Guyon. Au début de l'année, avec Robert Giffard, Jean Guyon Marin Boucher, Gaspard Boucher, Zacharie Cloutier et d'autres, mettent au point les détails touchant leur immigration au Canada.