Deuxième génération :
les enfants de
Marie et François


Voir la liste détaillée (incluant mariage, etc) des 12 enfants de François Bélanger et Marie Guyon

CHARLES  Né au mois d'août 1640 et ondoyé à la maison par son grand-père Jean Guyon. Les cérémonies du baptême furent complétées le 19 août 1640 à Québec. Il eut comme parrain Charles Giffard et comme marraine Marie La Caille, femme de Jean Joliet. Le 25 novembre 1663, il épousa, à Château-Richer, Barbe Cloutier, fille de Zacharie Cloutier et de Madeleine-Barbe Aymart. Le contrat de mariage fut passé devant Claude Aubert, le 16 octobre 1663. Il eut neuf enfants dont huit firent souches. Sa veuve, Barbe Cloutier, épousa en secondes noces, à Château-Richer, le 12 janvier 1703, Noël Gagnon, veuf de Geneviève Fortin et fils de Pierre Gagnon et de Vincente Desvarieux. Barbe Cloutier fut enterrée à Château-Richer le 24 avril 1711.

Charles, propriétaire terrien
 


MARIE-MADELEINE  Elle fut aussi ondoyée à la maison par son grand-père Jean Guyon et la cérémonie du baptême supplée le 15 février à Québec. Son parrain fut Jean Guitet et sa marraine, Marie-Madeleine Gardeur. Le 7 août 1656, elle épousait à Québec, Bernard Chesné dit la Garenne, Sr. de Lothainville, fils de Nicolas Chesné et de Catherine La Ringue de Saint-Brieue, en Bretagne. De ce mariage naquirent sept enfants. Marie-Madeleine dut mourir en janvier 1670 à la suite de la naissance d'un enfant.
Son mari épousa en secondes noces le 4 février 1671, à Château-Richer, Élisabeth Auber, fille de Claude Auber, notaire royal et de Jacqueline Lucas. De ce mariage, Bertrand Chesné eut huit enfants. Il fut inhumé à Québec le 16 janvier 1683, Élisabeth Auber, sa veuve épousa alors en secondes noces, à Québec, le 4 février 1683, Jean-Baptiste Franquelin, fils de Guillaume Franquelin et de Catherine Vitas, de Saint-Michel de Villeberny, évêché de Bourges. De son second mariage, Élisabeth eut cinq enfants. Élisabeth Auber fut inhumée vraisemblablement à Québec, mais cette précision manque. 


MARGUERITE  Baptisée à Québec le 23 novembre 1645, mariée en première noce, à Château-Richer, le 19 novembre 1663, à Antoine Berson dit Chatillon, qui fut baptisé à Saint-Jacques-de-la-Boucherie à Paris en 1636. Le contrat fut passé chez Andouart le 9 septembre 1663. À son baptême, son parrain fut Jean Guyon et sa marraine Marguerite Nicolet. De son premier mari, Maguerite eut deux filles. Le 13 décembre 1666, Marguerite épousait, à Château-Richer en secondes noces, avec dispense pour " le temps qui est hors le temps prescrit par l'Église, " (contrat Duquet, 10-11-1666), Louis Levasseur, fils d'André Levasseur (avocat de Paris) et de Louise Defaie, tous deux de la paroisse Saint-Jacques à Paris. Douze enfants naquirent de ce mariage. Levasseur fut inhumé le 1er juillet à Québec, le 22 janvier 1703.  

JEAN-FRANÇOIS  Baptisé à Québec le 15 février 1648, il eut comme parrain Michel Guyon et pour marraine, Élisabeth Couillard. Il épousa, à Château-Richer, le 17 novembre 1671, Marie Cloutier, fille de Jean Cloutier et de Marie Martin. Marie Cloutier fut baptisée à Château-Richer, le 16 février 1655. De leur union il y eut dix enfants. Jean-François Bélanger fut inhumé à L'Islet le 13 septembre 1699. 

FRANÇOISE-CHARLOTTE  Née le 25 juin 1650, elle fut baptisée à Québec le 30 juin suivant. Son parrain fut Charles Legardeur et sa marraine Françoise-Clément du Vaux, épouse de Ruette-d'Auteuil. Le 19 octobre 1665, elle épousa à Château-Richer, Jean Langlois dit Boisverdun, fils de Noël Langlois et de Françoise Grenier. Elle passe son contrat de mariage devant Auber le 24 août 1665, de ce mariage naquirent 11 enfants. Jean Langlois fut inhumé à Québec le 26 août 1687.
En secondes noces, Françoise-Charlotte épouse Thomas Rousseau, veuf de Madeleine Olivier, de qui il avait eu 11 enfants. L'endroit et la date du mariage sont inconnus. Les époux signèrent un contrat de mariage devant Génaple le 21 juin 1691. Thomas Rousseau était le fils de Honoré Rousseau et de Marie Bellereau, d'Arrou, évêché de Poitiers. Françoise-Charlotte, avec Thomas Rousseau eut un fils, Guillaume qui mourut sans postérité. La sépulture de Françoise-Charlotte eut lieu avant le 11 octobre 1707 car à cette date son mari, qualifié de veuf, se donne à son fils Antoine Rousseau (Greffe Chambalon). 

MATHURINE  Née à Québec le 11 juin 1652 et ondoyée par Marin Boucher, elle fut baptisée le 28 octobre 1652. Son parrain fut Jean Cauchon et sa marraine, Mathurine Robin femme de Jean Guyon. Elle épouse à Château-Richer le 18 septembre 1673, Jean Maheu, veuf de Marguerite Corriveau (Québec, 16 juillet 1663) qui était veuve elle-même de René Maheu de qui elle avait eu deux enfants. Jean Maheu était le fils de Jacques Maheu et d'Anne Convent. Jean et Mathurine passèrent leur contrat de mariage chez Becquet le 17 septembre 1673. Ce mariage dura peu et ne donna pas d'enfants. À ce mariage, pour des raisons que l'on ignore, François Bélanger n'apparaît pas à l'acte, pas plus d'ailleurs qu'il ne sera présent au mariage suivant, soit le 2 octobre 1674, à Château-Richer, alors que Mathurine épousera en secondes noces, Antoine Deserre, qui était établi à Dombourg. De cette union naquirent sept enfants. Le contrat de mariage fut dressé par Duquet le 30 septembre 1674. Antoine Deserre fut inhumé à la Pointe-aux-Trembles de Québec, le 1er 1687.
Mathurine épouse alors, à la Pointe-aux-Trembles de Québec, en troisième noces, François Grégoire, chirurgien de la Compagnie de DesMeloises, le 26 avril 1688. Le contrat dut dressé par Rageot le 24 avril 1688, François Grégoire était le fils de Théophile Grégoire et de Madeleine Clémence, de Sainte-Anne de Montpellier. De son troisième mariage, Mathurine eut trois enfants. Mathurine Bélanger fut inhumée à la Pointe-aux-Trembles de Québec le 18 janvier 1698.  

LOUIS  Né le 18 décembre 1654, fut baptisé à Québec, le 9 janvier 1655. Son parrain fut Louis Couillard et sa marraine Barbe Aymart femme de LeTardif. Marié à Château-Richer, le 3 novembre 1682, à Marguerite Lefrançois, fille de Charles Lefrançois et de Marie-Madeleine Triot, ils avaient passé leur contrat de mariage devant Vachon le 2 novembre 1682. Marguerite Lefrançois avait été baptisée à Château-Richer le 3 février 1665. De cette union naquirent 12 enfants. Marguerite fut inhumée à L'Islet le 31 octobre 1735 et son mari le 1er octobre 1724 au même endroit. Louis fut le premier seigneur de L'Islet. C'est lui qui donna l'emplacement où est construit l'église. Il fut l'un des plus grands bienfaiteurs de cette église et il reçut en récompense, pour lui et ses héritiers deux bancs à perpétuité dans cette église.  

LOUISE  Baptisée vers 1657. Elle épouse, à Château-Richer, le 14 novembre 1678, Jean Cloutier, né à Québec le 20 février 1652 et fils de Jean Cloutier et de Marie Martin. Le contrat de mariage fut dressé par Aubert le 30 novembre 1679. De ce mariage naquirent 12 enfants. Jean Cloutier fut inhumé à Château-Richer le 4 décembre 1709. 

GENEVIÈVE  Baptisée vers 1659. Elle épouse à Cap-Saint-Ignace, le 23 novembre 1682 Guillaume Ferté, fils de Guillaume Ferté et de Catherine Fréneau, de Saint-Barthélémy, évêché de Paris. De cette union naquirent trois enfants. Guillaume Ferté fut inhumé à L'Islet le 19 août 1699. 

GUILLAUME  Baptisé à Château-Richer le 4 avril 1661, il était né depuis le 1er avril. Son parrain fut Guillaume Thibout et sa marraine Marguerite Martin, femme d'Étienne Racine. Dans la copie faite d'après le registre original, après l'acte de baptême, il y a une ligne en blanc, puis on lit : " enterré dans l'église, proche la grande … " et le reste est illisible. Cela confirme donc que cet enfant serait mort en bas âge et vraisemblablement peu après son baptême. 

JACQUES  Né le 24 juillet 1662, il fut baptisé le 30 du même mois à Château-Richer. Parrain, Charles Aubert, sieur de la Chesnaye et la marraine Marie-Madeleine Bélanger, sa soeur. Il épouse, le 22 novembre 1691, à Cap-Saint-Ignace, Élisabeth Thibault, fille de François Thibault et d'Élisabeth-Agnès Lefebvre (M. à Sainte-Anne, 14-10-1670). Élisabeth fut baptisée à Sainte-Anne le 20 mars 1673, et de Jacques Bélanger elle eut quatre enfants. Le contrat de mariage fut dressé par Chambalon, le 20 septembre 1692. Jacques Bélanger fut inhumé à L'Islet le 17 août 1699. Sa veuve, Élisabeth Thibault, épousa en secondes noces, à L'Islet, le 3 mai 1700, Martin Rousseau, fils de Thomas Rousseau et de Madeleine Olivier, Martin Rousseau avait été baptisé le 25 décembre 1673 à Sainte-Famille, Île d'Orléans. De ce second mariage Élisabeth eut sept enfants. Elle est décédée à L'Islet et y fut inhumée. 

ANNE  Née le 26 juillet 1664, à Château-Richer, elle y fut baptisée le lendemain. Anne ne vécut qu'un an et elle fut inhumée à Château-Richer le 24 août 1665. À son baptême elle avait eu pour parrain Étienne Lessart et pour marraine Catherine Colin, sa tante. 




Note : Cher lecteur, le reste du document est disponible dans "Hommages...".